J’ai lu un article sur mes médias sociaux qui disait que la plupart de nos relations importantes et significatives se forment pendant notre adolescence et notre vingtaine. Mais comment un adolescent peut-il nouer une relation sociale lorsqu’il lutte contre l’anxiété sociale ou le trouble de l’anxiété sociale ?

Si l’anxiété sociale peut toucher n’importe qui, l’anxiété sociale chez les adolescents n’est toutefois guère évoquée. Selon les statistiques de l’Institut national de la santé mentale, plus de 30 % des adolescents souffrent d’anxiété sociale.

Apprendre les signes et les symptômes de l’anxiété sociale chez les adolescents, ses causes, la façon dont elle affecte la vie sociale d’un adolescent et comment l’aider à y faire face peut contribuer à sensibiliser le public à l’anxiété sociale chez les adolescents.

Commençons par comprendre les signes de l’anxiété sociale chez les adolescents…

Symptômes de l’anxiété sociale chez les adolescents

En tant que parent, vous souhaitez ce qu’il y a de mieux pour votre enfant et vous voulez qu’il soit heureux et en bonne santé. Cependant, l’anxiété sociale de votre adolescent n’est pas de votre faute. De nombreux facteurs peuvent contribuer au développement de l’anxiété sociale ou du trouble d’anxiété sociale chez un adolescent.

Je comprends. Vous voulez aider votre enfant, mais comment le faire si vous ne connaissez pas les symptômes de l’anxiété sociale chez les adolescents. Pour aider votre enfant, la première chose que vous devez comprendre, ce sont les signes de l’anxiété sociale chez votre adolescent.

Voici quelques signes courants d’anxiété sociale chez les adolescents :

Difficulté extrême à tenir des conversations avec les autres

Ils évitent les interactions sociales où ils pourraient être le centre d’attraction

Il leur est difficile d’entamer une conversation avec leurs camarades

Lutter contre l’anxiété lorsqu’ils savent qu’ils doivent interagir avec d’autres personnes

Avoir un sentiment de gêne

Se sentir mal à l’aise en présence de leurs pairs

Avoir une peur extrême d’être embarrassé

Blanchir pendant les interactions sociales

Se sentir gêné pendant les interactions sociales

S’autocritique beaucoup après les interactions sociales

S’inquiéter excessivement pendant des jours et des semaines avant les événements sociaux.

Peur extrême d’être jugé

Avoir une faible estime de soi

Éviter les situations sociales et les lieux publics

tremblements, transpiration, rougissement et accélération du rythme cardiaque dans les situations sociales

Difficulté à se faire des amis

Difficulté à nouer des relations

Avoir des nausées lors des interactions avec d’autres personnes

Se sentir confus dans les interactions sociales

Quelles sont les causes de l’anxiété sociale chez les adolescents ?

L’anxiété sociale chez les adolescents peut être due à de nombreux facteurs différents, notamment des facteurs biologiques et situationnels. Un autre facteur qui peut causer l’anxiété sociale chez les adolescents peut être une amygdale hyperactive.

Les adolescents sont souvent confrontés à l’anxiété de performance, à la peur d’être jugés et à la peur de l’échec. Ce stress, associé à l’âge et aux changements hormonaux, peut devenir trop important pour un adolescent.

Voici quelques causes courantes de l’anxiété sociale chez les adolescents :

La génétique : Oui, un trouble de la phobie sociale peut être transmis si un membre de la famille a des antécédents de phobie sociale dans la famille.

L’environnement : le fait d’être exposé à la phobie sociale, d’avoir des parents surprotecteurs ou des situations qui rendent l’adolescent anxieux peut également contribuer au trouble d’anxiété sociale.

Traumatisme passé : Les adolescents ayant vécu des expériences passées où ils ont été gênés dans un contexte social peuvent également être à l’origine de ce trouble anxieux.

Amygdale hyperactive : L’amygdale est la partie de notre cerveau qui contrôle la réponse à la peur. Une amygdale hyperactive peut également être un facteur contribuant au trouble d’anxiété sociale. Les symptômes de l’amygdale hyperactive peuvent inclure une réaction de peur trop sensible aux situations sociales.

D’autres facteurs de risque peuvent être à l’origine de l’anxiété sociale chez les adolescents :

La personnalité et le tempérament de l’adolescent

Sentiment d’insécurité

Situation sociale inexplorée

Comment un adolescent souffrant d’anxiété sociale est-il affecté ?

Il n’est pas rare de se sentir nerveux, peu sûr de soi et anxieux. Des situations comme une présentation, un entretien d’embauche ou une rencontre avec de nouvelles personnes peuvent toutes susciter des sentiments d’anxiété. Mais lorsque ces sentiments d’anxiété légère se transforment en phobie ou en anxiété chronique, nous devons faire attention à nos sentiments.

Les interactions sociales sont l’un des aspects les plus essentiels de la vie d’un adolescent, n’est-ce pas ? C’est pendant l’adolescence qu’un adolescent noue les relations les plus importantes de sa vie. Avoir un trouble de l’anxiété sociale peut empêcher cela. L’anxiété sociale chez l’adolescent peut faire prendre à sa vie un tournant inattendu et difficile.

Un adolescent souffrant d’anxiété sociale peut avoir des difficultés à :

Entrer et rester dans une salle bondée

Se trouver dans des lieux publics

aller à l’école

Manger en compagnie d’autres personnes

Entamer des conversations simples avec d’autres personnes

Se rendre à des réunions sociales

Aller à des rendez-vous

Nouer des relations amoureuses

Établir un contact visuel avec les autres

Parler à ses pairs

Prendre la parole en public

Lire aussi : Vous avez peur de vous faire des amis ? Conseils pour se faire des amis quand on souffre d’anxiété sociale

Comment aider votre adolescent à s’adapter ? (pour les parents ou les tuteurs)

En tant que parents, vous ne pouvez pas voir votre enfant lutter. Voici donc quelques conseils pour aider votre adolescent souffrant d’anxiété sociale à s’en sortir. Commençons par le commencement. Vous devez rester patient et comprendre la situation difficile de votre adolescent.

Voici d’autres conseils pour l’aider :

 1.Encouragez-le à participer à des conversations

Vous devez encourager votre adolescent à participer aux conversations qui se déroulent autour de lui. Le fait de participer à une conversation au lieu de la commencer peut l’aider à se détendre.

2.Remettez en question ses pensées négatives

Les pensées négatives peuvent être envahissantes lorsqu’un adolescent est aux prises avec un trouble d’anxiété sociale. La peur et les émotions négatives peuvent dominer l’anxiété. En tant que parents, vous pouvez leur apprendre à remettre en question leurs pensées négatives.

3.Aidez-le à devenir plus social

Il n’est pas toujours facile de nouer de nouvelles amitiés lorsque votre adolescent lutte contre l’anxiété sociale. Aidez-le en le soutenant et en l’encourageant à faire de petits pas pour devenir plus social. Vous pouvez lui dire de dire bonjour à quelqu’un dans sa classe ou d’aller à une séance d’étude avec son ami.

Aide professionnelle pour les adolescents souffrant d’anxiété sociale

La meilleure nouvelle est que l’anxiété sociale chez les adolescents peut être traitée avec l’aide, le diagnostic et le soutien professionnel appropriés. Le traitement professionnel de l’anxiété sociale chez l’adolescent peut comprendre les éléments suivants

1.Psychothérapie

La psychothérapie, telle que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC), peut aider à traiter de nombreux troubles mentaux, dont la phobie sociale. Cette thérapie est axée sur les objectifs et peut aider les adolescents à identifier leurs pensées négatives, à remettre en question les schémas malsains et à apprendre des outils efficaces pour surmonter l’anxiété sociale.

2.La thérapie par l’exposition

Un autre traitement professionnel peut être la thérapie d’exposition, qui permet à l’adolescent d’apprendre à gérer son anxiété sociale en affrontant ses peurs dans un environnement contrôlé. La thérapie d’exposition expose votre adolescent à l’anxiété de manière progressive tout en l’aidant à apprendre des techniques pour combattre l’anxiété lorsqu’elle se manifeste.

3.Médicaments

Si le trouble de l’anxiété sociale de votre adolescent est grave, un thérapeute professionnel de la santé mentale peut suggérer des médicaments anti-anxiété pour aider à contrôler ses symptômes. Vous pouvez également aider votre adolescent en lui donnant des compléments alimentaires contre l’anxiété.

Veuillez ne pas prendre ou donner de médicaments sans ordonnance. De nombreux médicaments peuvent avoir des effets secondaires qui peuvent aggraver l’état de santé. Consultez toujours un psychiatre avant de prendre des médicaments.

Gérer et faire face à l’anxiété sociale à n’importe quel stade de la vie n’est pas facile et peut s’avérer très difficile sans soutien professionnel. Pour aider les adolescents qui luttent contre l’anxiété, Headspace a récemment mis en place une fonction spéciale qui se concentre exclusivement sur l’aide aux adolescents.

Headspace For Teens a pour but d’aider les adolescents à apprendre à être gentils avec eux-mêmes et à utiliser des outils de pleine conscience pour améliorer leur bien-être mental et émotionnel. Vous pouvez télécharger gratuitement l’application Headspace sur Google Play Store ou Apple App Store !

Si vous souhaitez communiquer avec nous, vous pouvez nous écrire à l’adresse info@calmsage.com ou nous contacter sur les médias sociaux. Si vous avez trouvé cet article sur l’anxiété sociale chez les adolescents utile, faites-nous part de vos réflexions dans les commentaires ci-dessous !

Prenez soin de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire